Les soins

 Remodelage structurel, émotionnel et comportemental ou…
« comment se libérer de ses chaines »

Le corps n’a qu’une façon de nous parler, celle des messages physiques. Sensations, tensions, blocages. Si nous savons l’écouter, que nous comprenons son langage, alors il n’aura nul besoin de nous faire souffrir. Mais est-il facile de comprendre vraiment d’où vient la douleur, la tension de ce corps ? Il n’est pas évident, quand nous avons la tête dans nos émotions de trouver la véritable cause du problème. Puis le rythme de nos vies est de plus en plus lourd et rapide, alors il arrive que nous ne l’écoutions pas et nous bornions à vouloir faire taire les moindres tensions sans  y prêter aucune attention.

Les soins thérapeutiques énergétiques sont holistiques, c’est à dire qu’ils englobent la personne dans son ensemble. Pour une meilleur appréhension du problème. Tout dans notre corps est lié, une douleur au genoux peut venir aussi bien d’un problème intestinal, que d’un problème postural ou d’un problème émotionnel. Nous allons donc investir l’intégralité de la personne pour cerner la problématique et ainsi retrouver la cause première. Ce qui permettra de libérer le corps de toutes ces tentions. Pour que l’esprit lui même se sente libre !

« Pour changer votre regard sur les choses et ainsi prendre le recul nécessaire à toute situation »       

 

Quelques exemples de soins :
  •  Un petit bouchon de 4 ans dis un jour à sa maman qu’il voulait aussi venir me voir… son grand frère étant venu quelques jour auparavant. Il a prétexté m’a dit sa maman d’un mal de jambe… Mais il a un peu des colères aussi alors si on pouvait traiter ça ce serait bien. Les choses sont venus comme ça : – Il ne dort pas bien ! – Si me dit la mère… – il est ronchon le matin… – Ha oui  c’est parfois même un peu compliqué… – il a des conflits avec son frère ! – oui c’est vrai, il le repousse tout le temps. La, je me retrouve avec des images d’un frère trahissant l’autre de façon assez violente. Cette mémoire karmique l’empêchais simplement d’être serein dans sa relation fraternelle. Nous l’avons remplacé par une complicité ! La jambe étant en lien direct avec le relationnel, la jambe gauche, celle que l’enfant a désigné, est en lien avec le masculin. Nous l’avons rééquilibrer au niveau de son fonctionnement en plus du travail sur les émotions. Aujourd’hui il va bien, plus de mal de jambe et les matins sont plus serein.
  •  Un jeune homme prend rendez-vous pour un problème émotionnel lié à une rupture affective. Il arrive au cabinet en pleur. Là, la cause nous la connaissons, nous devons surtout lui donner la capacité de gérer ses émotions et ne pas se laisser submerger. Alors quelques équilibrages sur certains organes, par des couleurs, des formes… puis les images viennent ! Je le vois debout devant un amas de pierre, dans un paysage serein… une prairie, un chemin qui part derrière lui, il porte un sac à dos et se met en marche sur le chemin. Le soleil brille les oiseaux chantent, les fleurs s’épanouissent dans les champs. Le message est clair, on tourne simplement la page. Puis viennent des information plus flou… occupation…peinture… et les images arrive ensuite, des murs intérieur d’une maison, de la tapisserie qui tombe et la lumière qui s’installe à nouveau dans cet demeure. C’est clair aussi, s’occuper en redonnant une nouvelle énergie dans le quotidien en changeant complètement la décoration intérieur.  A la fin du soin il me dit avoir commencé à enlever la tapisserie chez lui… Ce jour la, il a attendu quelques minutes avant de repartir. Parfois on peu se sentir vidé au point que l’on a besoin d’un temps pour retrouver ses esprits.

Retrouvez son témoignage dans la rubrique mémoires cellulaires à François.

  • Une jeune femme de 35 ans prend rendez-vous pour un « Burn out ». Lié au professionnel, mais la cause première est bien souvent toute autre. Il s’est avéré pour cette personne que son fonctionnement l’empêchait de vivre pleinement ce qu’elle voulait. Sa position professionnelle lui demandait de gérer une équipe mais elle n’avait pas l’estime de soi nécessaire pour affronter certains conflits. La question était : Est ce que je suis digne de ce poste ?!! Mais est ce aussi vraiment ce que je veux faire dans la vie ? J’ai la stabilité matériel dont j’ai besoin pour élever mes enfants, je ne peux pas détruire tout ça sous prétexte que je ne suis pas à l’aise dans ce travail… ou par ce que j’aspire à autre chose !! Là, nous étions sur des croyances en lien direct avec l’éducation. Pourquoi ne pourrais je pas changer de travail et faire enfin ce qui me plait ? Le travail avait commencé depuis un moment quand j’ai demandé ce que faisait sa toute petit fille dans son ventre ? Sa question à été de demander : Mais j’en ai deux, la grande n’est pas là ? A ce moment là, la silhouette de l’aînée se dessine à ma gauche, regardant sa sœur avec bienveillance. Derrière elle, son père éclairé d’une lumière bleu qui rayonnait jusqu’à elle. Le message est très clair aussi. La grande ne portait pas cette mémoire de génération mais était plus en lien avec la lignée paternelle. Pour sa petite elle avait tellement peur qu’elle souhaitait souvent la remettre à l’abri dans son ventre pour qu’elle ne risque rien. Le travail a été de rassurer la mère et lui donner la foi nécessaire pour enfin laisser cette enfant s’épanouir dans la joie et l’amour inconditionnelle.

Ce soin lui a fais beaucoup de bien m’avait elle dit lors d’un autre rdv.